JE VEUX RENFORCER LE POIDS DES SALARIÉS
DANS LES DÉBATS POLITIQUES
,
JE VAIS VOTER !

La Chambre des salariés défend les intérêts de plus de 500.000 ressortissants. Elle représente tous les salariés et apprentis (résidents et non résidents) travaillant au Luxembourg ainsi que les retraités y ayant travaillé.

Ainsi, la CSL est votre voix dans la procédure législative et dans de nombreuses institutions socioéconomiques du pays.

JE VEUX MAINTENIR
MON POUVOIR D’ACHAT
,
JE VAIS VOTER !

Pour contrer les tentatives de dégradation sociale, la CSL élabore des prises de position socioéconomiques. Elle commente les évolutions économiques et sociales sur lesquelles les salariés doivent garder un œil attentif (redistribution, inflation, coûts salariaux, etc.).

Dans ce contexte, elle se prononce régulièrement sur le bien-fondé de l’« index » qui garantit le maintien de votre pouvoir d’achat. La CSL a montré que l’« index » ne nuit pas à la compétitivité des entreprises luxembourgeoises.

Elle a également montré que les inégalités ont augmenté au Luxembourg et que des mesures politiques pour contrecarrer cette évolution s’imposent.

JE M’INQUIÈTE POUR MA RETRAITE,
JE VAIS VOTER !

La CSL désigne vos représentants dans les institutions de la Sécurité sociale comme la Caisse nationale d’assurance pension et la Caisse nationale de santé.

Elle élabore des prises de position argumentées en faveur du maintien et de l’élargissement des prestations de la Sécurité sociale.

Dans le cadre du débat sur les pensions, elle a montré qu’il existe des alternatives aux dégradations sociales mises en œuvre par la dernière réforme.

JE PROTÈGE MES ACQUIS SOCIAUX,
JE VAIS VOTER !

Avant que le Parlement ne vote une loi qui concerne les salariés et les retraités, le Gouvernement est obligé de transmettre le texte à la CSL pour qu’elle rende son avis. Elle peut également élaborer des propositions de loi.

La CSL est donc associée à la procédure législative. Elle élabore à peu près 80 avis par année touchant à divers domaines: l’économie, la fiscalité, le social, la sécurité sociale, le droit du travail, le logement, l’environnement, l’éducation et la formation professionnelle, etc.

Dans ses avis, la CSL a par exemple critiqué la réforme des allocations familiales car elle a engendré une réduction des montants dus aux familles avec plusieurs enfants et n’a pas mis en place un mécanisme d’adaptation automatique des montants.

JE VEUX ÊTRE INFORMÉ SUR MES DROITS,
JE VAIS VOTER !

La CSL édite des brochures et newsletters électroniques qui expliquent leurs droits aux salariés :

  • licenciements;
  • congé;
  • pensions;
  • maladie;
  • impôts;
  • etc.

Vous y trouvez des réponses à vos questions quotidiennes et des modèles pour formuler des demandes ou contestations auprès de votre patron ou des administrations.

La CSL publie également des informations succintes sur les réseaux sociaux.

Ces publications sont en vente en librairie à prix abordable ou peuvent être téléchargées gratuitement sur www.csl.lu

JE ME SOUCIE DE MON AVENIR ET DE CELUI DE MES ENFANTS,
JE VAIS VOTER !

La CSL participe à l’organisation de la formation initiale et de la formation professionnelle continue.

Sachant que chômage et manque de formation sont étroitement liés, la CSL offre une vaste palette de formations de tous les niveaux et selon différents concepts (cours du soir et cours de jour, séminaires de base et de perfectionnement, formations universitaires en collaboration avec des établissements étrangers, certifications de vos compétences, validations de vos acquis de l’expérience, etc.).

Les sujets sont très variés : comptabilité, droit, informatique, compétences sociales, ressources humaines, finance, etc.